jeudi 17 mai 2012

La "Recyclette" est arrivée d'Urugay : un vélo à partir de bouteilles en plastique

Tout au départ, personne ne voulait accorder sa confiance au projet de Juan Muzzi ( Muzzicycles), l'inventeur urugayen qui a mis au point une méthode intelligente pour produire des vélos grâce à la réutilisation du plastique. Tout en résine plastique, pas besoin d'amortisseur, elle possède une souplesse propre !

Muzzi a fait la démonstration qu'on pouvait les construire à partir de 100 bouteilles en plastique perdues pour l'indutrie.  A ce titre, le constructeur s'enorgueillit de respecter le protocole de Kyoto.

Autre particularité, cette bicyclette, la recyclette comme je propose qu'on l'appelle en français, est vendu là-bas 140 $, ce qui ne couvre que les coûts de production.




Ce projet a d'abord été considéré non adapté à un pays comme le Brésil, et il fut dit à son inventeur qu'il aurait mieux été inspiré d'aller chercher des investisseurs en Allemagne ou aux USA. et c'est la banque Urugayenne qui fit l'effort d'investissement (comme quoi il y a encore des banques publiques dans ce monde et qui, elles, font leur travail ) et la fabrication en série put commencer à Sao Paulo, au Brésil.

La recyclette a un design minimaliste, translucide, sans aucune soudure ni vernis.

Sur  le site écologique de M. Muzzi, on peut vérifier en temps réel la quantité de bouteilles effectivement recyclées de la décharge et l'économie réalisée en tonnes de CO2

132 000 bicyclettes économisent 2 738 000 kg de CO2. Jetez un œil sur le compteur, ça donne le vertige. Ce projet financé heureusement par une banque du sud contribue à la lutte contre la pollution, et évite à des centaines de milliers de bouteilles jetées de finir en fumée.

Ecolos, transparentes et économiques (comptez 650 euros au bas mot à l'exportation) M. Muzzi a l'intention de les fabriquer pour le plus grand nombre, y compris tous ceux qui se trouvent au seuil de la pauvreté.




2 commentaires:

  1. magnifique ,y a t-il des revendeur de ce recyclette en france ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas à ma connaissance... mais allez-y !

      Supprimer

Restez humains même sur Internet : commentez dans un esprit confiant et contructif.